Les actualités santéDécouvrez une sélection d’actualité santé de la semaine. Pour consulter l’ensemble des actualités santé, vous devez être bénéficiaire Carte Blanche et vous identifier.
Accès assureur
Si vous êtes bénéficiaire Carte Blanche, l'accès au site se fait directement depuis l'espace client de votre complémentaire santé.

À quel âge consulter un orthodontiste ?

Par Dr N. Szapiro le 14 Octobre 2019 Suite à la Journée Mondiale du Sourire, vous avez peut-être l’occasion de se vous demander si le sourire de votre enfant ne présente pas de défauts à corriger pendant qu'il en est encore temps. Entre sa mâchoire en pleine croissance, la perte des dents de lait et l'arrivée des dents définitives, le risque est bien réel et d'ailleurs, les trois quarts de 7-15 ans sont déjà suivis en orthodontie.

Demander un avis autour de 9 ans
Cela vaut la peine de consulter l'orthodontiste pour avis autour de l'âge de 9 ans, quand l'enfant a une denture mixte, mélange de dents de lait et définitives. Cela ne signifie pas qu'il aura réellement besoin d'être suivi, mais un professionnel peut repérer de petites dysharmonies (comme une légère malposition dentaire, par exemple) susceptibles de poser d'autres problèmes plus gênants par la suite, en l'absence de prise en charge. À cette période, l'orthodontiste a moyen d'élargir les arcades dentaires par exemple, pour permettre à toutes les dents de trouver leur place.

Consulter plus tôt devant certains symptômes
Il ne faut pas attendre que l'enfant ait 9 ans et consulter sans tarder en cas de troubles repérés, tels qu'une béance anormale entre les deux mâchoires (incisives du haut et du bas ne se touchant pas), si la mâchoire inférieure vient par-dessus la mâchoire supérieure, si des dents se chevauchent par manque de place ou ne poussent pas dans la bonne direction, ou encore, si le milieu des dents du haut et du bas ne coïncide pas lorsque les dents sont serrées, etc. Un jeune enfant qui ronfle beaucoup la nuit et s'agite durant son sommeil présente peut-être un mauvais développement de sa mâchoire supérieure et là encore, l'avis d'un orthodontiste peut être utile. Autour de 5-6 ans, lorsqu'il y en a besoin, les traitements orthodontiques agissent en douceur pour corriger des défauts qui sans cela, seraient plus compliqués à corriger par la suite.

Après 12 ans : les dents définitives sont présentes, mais l'orthodontiste peut encore agir pour les réaligner ou gérer d'éventuelles dents incluses dans le palais.

Source:
Fédération Française d'Orthodontie : «Orthodontie, faut-il consulter maintenant ?», juin 2015, http://www.orthodontie-et-vous.fr/orthodontie-faut-il-consulter-maintenant-5-signes-pour-prendre-la-bonne-decision-0.
Crédit image : ©Adobe stock
Autres articles en accès libre
Un ronflement peut rendre (presque) sourd ! Lire l'article
Une orange par jour, DMLA retardée ? Lire l'article
Testez l’essayage virtuel des montures 1796 ! Lire l'article
Optique, l’espace enfant chez les opticiens Carte Blanche Lire l'article
A lire aussi
Dernière mise à jour: Mercredi 13 Novembre 2019 - 16:07
© Copyright Carte Blanche Partenaires
Retour en haut