Les actualités santéDécouvrez une sélection d’actualité santé de la semaine. Pour consulter l’ensemble des actualités santé, vous devez être bénéficiaire Carte Blanche et vous identifier.
Accès assureur
Si vous êtes bénéficiaire Carte Blanche, l'accès au site se fait directement depuis l'espace client de votre complémentaire santé.

Une orange par jour, DMLA retardée ?

Par Dr C. Solano le 22 Octobre 2019 La DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge) est une atteinte de la zone la plus précieuse de la rétine. Elle atteint principalement les personnes âgées et c’est l'une des premières causes de malvoyance après 50 ans. Il semblerait que consommer une orange par jour retarderait l’apparition de DMLA, grâce aux flavonoïdes contenus dans les oranges…

Une étude a exploré l’effet des flavonoïdes sur la DMLA

Des chercheurs sont partis du constat de l’existence de nombreuses études sur l’effet des vitamines C, E et A et des caroténoïdes contre la DMLA. Mais fort peu sur l’effet des flavonoïdes, qui ont pourtant des effets anti-inflammatoires et antioxydants, également à l’origine des couleurs variées des fleurs et des fruits, du rouge au violet en passant par le jaune et le bleu. Il s’agit de substances de la famille des polyphénols. Ainsi, l’étude a enrôlé 2 856 adultes âgés de plus de 49 ans au départ et réussi à en suivre 2 037 pendant 15 ans. Leur alimentation a été évaluée par des questionnaires permettant d’estimer la teneur en flavonoïdes. La DMLA a été suivie à partir de photos prises de la rétine des participants.

Plus de flavonoïdes, moins de DMLA
Les résultats sont nets : chaque augmentation de consommation de flavonoïdes est associée à une diminution de probabilité de DMLA. Les participants mangeant une orange par jour observaient une diminution de près de 40% du risque de DMLA 15 ans plus tard.
Quand on sait que d’autres nutriments comme les vitamines A, C et E exercent également un effet protecteur, on comprend qu’en additionnant le tout, il est probablement possible de repousser très loin la survenue de la DMLA, peut-être à 100 ans et plus !
Alors, pour ingérer des flavonoïdes, voici une raison de plus de manger des raisins, des pommes, des poires, des oranges, des citrons, des fruits rouges, des brocolis, des oignons rouges, des grenades, des abricots, des tomates, des carottes, etc. En un mot, tous les fruits et légumes colorés !

Source:
B. Gopinath, G. Liew, A. Kifley, V. M Flood, N. Joachim, J. R Lewis, J. M Hodgson, P. Mitchell. Dietary flavonoids and the prevalence and 15-y incidence of age-related macular degeneration. The American Journal of Clinical Nutrition, Volume 108, Issue 2, August 2018, Pages 381–38
Crédit image : ©Adobe stock
Autres articles en accès libre
Un ronflement peut rendre (presque) sourd ! Lire l'article
À quel âge consulter un orthodontiste ? Lire l'article
Testez l’essayage virtuel des montures 1796 ! Lire l'article
Optique, l’espace enfant chez les opticiens Carte Blanche Lire l'article
A lire aussi
Dernière mise à jour: Mercredi 13 Novembre 2019 - 16:07
© Copyright Carte Blanche Partenaires
Retour en haut